Victor Darmon, violoniste

Victor Darmon est né dans une famille de musiciens, et débute le violon à l’âge de 8 ans. Lors d’une masterclass, il est repéré par Didier Lockwood qui l’invite à suivre ses cours à Paris. Victor, issu de l’enseignement classique du violon, se familiarise alors avec l’improvisation ainsi qu’avec des styles musicaux variés. Après l’obtention de son diplôme universitaire en physique, il poursuit son parcours au conservatoire de Lyon, en violon classique dans la classe de Nathalie Geoffrey et jazz dans celle de Rémi Crambes. Il intègrera ensuite la Haute Ecole de Musique de Lausanne où il obtiendra ses masters de pédagogie et de concert.

Victor développe son discours artistique, notamment par le biais de son investissement dans plusieurs projets musicaux. La formation « Odayaka » est issue de sa rencontre avec le guitariste anglais Adam Naylor, et son envie de croiser les esthétiques. Chacun venant de styles et de cultures différentes, ils composeront ensemble un répertoire original de folk métissé de musiques du monde. Après plusieurs tournées et deux disques, Mathias Cochard (percussions), Virgile Rosselet (contrebasse) et Jordan Gregoris (violoncelle) complèteront le groupe, développant cet esprit de fusion. Victor est aussi à l’origine d’« Avalon Swing trio », ensemble pour lequel il dirige et réarrange le répertoire de Gainsbourg en jazz manouche moderne. Il s’est entouré pour ce projet de Ben Guyot (contrebasse) et de Lucas Territo (guitare). 

 

Musicien voyageur et créatif, Victor cherche à développer une identité singulière. Faisant exploser les frontières entre les styles musicaux, il tente d’apporter un son particulier, quel que soit le contexte. Il joue dans plusieurs projets avec lesquels il tourne en Europe. Ainsi, il fait parti du Yumi Ito Orchestra, un projet de compositions originales d’un jazz vocal moderne, qu’il a intégré suite à une précédente fructueuse collaboration avec cette chanteuse bâloise. Il fait aussi parti du groupe Bastoun, un projet de chanson folk pour lequel il écrit des arrangements et du Dabe Quartet, un combo de jazz qui l’invite régulièrement.

 

Victor a été lauréat du prix du public en finale du concours international Stéphane Grappelli à Calais en 2015, et a été sélectionné pour le « DKSJ All Star » d’Arthur Hnatek en 2016. Il s’est produit dans de nombreux jazz Clubs et festivals aux côtés d’artistes de renommée comme Richard Bona, Arthur Hnatek, ou Daniel Schnyder. Il se produit et enregistre en Suisse, en France et à l’étranger dans diverses formations ponctuelles allant du Tzigane à la chanson française en passant par le jazz moderne.   

 

Crédits photos: Louise Perret, Thierry Laforets, Philippe Jullian