Victor Darmon commence le violon à 8  ans, par un parcours académique de musicien classique. Attiré par l’improvisation et curieux de découvrir d’autres esthétiques, il se dirige ensuite vers le jazz, en passant par la classe de Didier Lockwood. D’autres rencontres ont été profondément marquantes pour Victor au cours de sa formation, notamment celles des violonistes Mario Forte et Rémi Crambes, ou du trompettiste Mathieu Michel. Son cursus d’étudiant se terminera par l’obtention d’un Master de Concert et d’un Master de Pédagogie, délivrés par la Haute Ecole de Musique de Lausanne.

 

Victor parcourt de nombreux styles, du jazz à la chanson, des musiques du monde au folk, en passant par le jazz manouche. Ces chemins variés lui permettent de développer une identité sonore singulière, où les pédales d’effets se mêlent au violon, et où d’autres instruments, l’alto, la mandoline, s’ajoutent à son set. 

 

De ces croisements stylistiques et de cette recherche sonore naissent deux projets personnels : Victor est le co-leader d’Odayaka, entre jazz et folk, et du Victor Darmon Gypsy Trio, un jazz manouche réarrangé et moderne.

 

Victor met aussi ses compétences d’interprète au service de plusieurs projets comme le Yumi Ito Orchestra, Wan Day, Nalu et Djangologie. Il contribue également aux arrangements du groupe Bastoun et du Dabe Quintet, avec lesquels il partage la scène. 

 

L’expérience musicale très ouverte de Victor Darmon colore également sa pratique de professeur de violon, et l’a amené à développer une pédagogie vivante et centrée sur les goûts et envies de chaque élève , notamment dans sa propre Ecole des violons de Chavornay.

1/4